Les ultrasons – UT
Procédé terrestre de contrôle qui permet l’analyse structurale des matériaux dans lesquels le son peut se propager afin d’y déceler les défauts internes ou externes.
Ce procédé peut être appliqué à tous les stades de la vie d’une pièce :
Avant sa fabrication (contrôle des produits de base), pendant sa fabrication (conformité élément par élément) et après sa fabrication (conformité de l’ensemble).

La radiographie – RT
Procédé terrestre. Utilisation des générateurs à rayonnement X ou gamma qui sensibilise un film photographique de manière à empreindre le spectre de la pièce à contrôler.

Le ressuage – PT
Procédé terrestre qui consiste à appliquer un pénétrant coloré ou fluorescent sur la surface à contrôler. Le liquide pénètre à l’intérieur des défauts et après un lavage de surface, l’application d’un révélateur agit comme un buvard absorbant le pénétrant contenu dans les défauts et les fait apparaître.

La magnétoscopie – MT
Procédé terrestre qui s’applique aux matériaux ferromagnétiques. Le principe est de faire traverser un champ magnétique au travers de l’échantillon : aimantation par passage de flux magnétique et par passage direct du courant électrique.
Des produits indicateurs, ou traceurs réagissant à la magnétisation permettent de marquer les défauts éventuels de l’échantillon.

Contrôle visuel subaquatique – VT SA
Ce procédé s’applique à toute structure immergée : Offshore, navire et génie civil, et comprend l’inspection visuelle proprement dite sur les structures, les soudures, les contrôles de protection cathodiques avec les mesures de potentiel, des mesures d’épaisseur par ultras sons et la rédaction de rapports d’inspection structurés avec photographie et vidéo.
Cet examen est reconnu par l’organisme britannique « Certification Scheme for Welding & Inspection Personnel » (CSWIP).

Les ultrasons - UT
Les ultrasons - UT
Le ressuage - PT
La magnétoscopie - MT
Contrôle visuel subaquatique - VT SA
Fermer le menu